24 février 2015

Date et lieu

Mardi 24 février 2015, de 11h30 à 12h45 au Pavillon Charles-De Koninck, salle 3244

Introductions aux débats

  • Olivier Mbodo, chargé de cours département sociologie
  • Simon-Pierre Moligi Iyananio, doctorant en théologie pratique
  • Pierrot Damien Massi, doctorant en droit
  • Ndeye Dieynaba Ndiaye, doctorante en droit

Résumé

Le mercredi 7 janvier 2015 a été marqué par un acte terroriste dans l’immeuble abritant les locaux du journal satirique Charlie Hebdo à Paris. Dès lors, le slogan « Je suis Charlie » a fait le tour de la planète remettant de l’avant la question de la liberté d’expression. En Afrique et au Moyen-Orient, ce débat a pris la forme d’une lutte parfois violente alors que divers mouvements populaires ont réclamé l’espace public pour manifester contre le journal satirique français. L’Égypte, le Niger, l’Iran ou encore le Pakistan ont été le théâtre de ces manifestations. Le débat sur la liberté de caricaturer Mahomet permet d’observer l’articulation entre la liberté d’expression et les identités religieuses et parfois nationales. Ce débat remet à l’avant-scène le débat sur l’universalité des droits et libertés de la personne. Quelles sont les réalités de la liberté d’expression en Afrique et au Moyen-Orient?