20 octobre 2016

Date et lieu

Jeudi 20 octobre 2016 de 11h30 à 13h au Pavillon Charles-De Koninck, salle 2419

Affiche de l’évènement

Conférencière

Dr Paola Rivetti est professeure en politique du Moyen-Orient et des relations internationales à la School of Law and Government de l’Université Dublin City (Irlande). En plus d’être récipiendaire de la subvention du Irish Research Council New Horizon (2016-2017), elle est actuellement impliquée dans un projet de recherche parrainé par le FP7 EU sur les cultures jeunes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Elle est aussi la cofondatrice de l’European Iran Research Group de l’Université de Lund (Suède) et la secrétaire-générale de l’Italian Society for Middle Eastern Studies (SeSaMO).

Résumé

Dr Paola Rivetti examinera les défis que représente le fait de mener une enquête de terrain dans un contexte politique autoritaire tel que la République islamique d’Iran pour un chercheur en sciences sociales. L’exposé a un double objectif. D’une part, il remet en question l’idée que la recherche en Iran est difficile en raison de la nature religieuse de l’État et défend l’idée que les restrictions imposées à l’activité des chercheurs sont des interventions étatiques de nature autoritaire dans le processus de production des connaissances. Par conséquent, la présentation vise à offrir une analyse utile pour les chercheurs engagés sur des terrains en situation autoritaire en supprimant cette république d’une sphère d’«exceptionnalité» en raison de son caractère islamique. D’autre part, il s’agira d’examiner les contraintes et les stratégies d’adaptation possibles avant de conclure par une réflexion sur le type de connaissances qu’il est possible de produire lorsque l’accès au terrain est limité et sur ce qui est si particulier dans la conduite de travaux sur le terrain dans des pays autoritaires.

Vidéo de la conférence