Centre interdisciplinaire de recherche sur l'Afrique et le Moyen-Orient

Date : jeudi 08 novembre 2018

Heure : 11h à 13h30

Présentateurs :

Cameroun :
-Steve Tiwa Fomekong (Etudiant au doctorat, Faculté de droit): « Brèves réflexions sur le contentieux des élections présidentielles du 7 octobre 2018 au Cameroun »
-Christian Djoko (Etudiant au doctorat, Faculté de Philosophie): « L’invisibilisation des femmes en politique lors des présidentielles de 2018 ».
-Séraphin Balla (Stagiare postdoctoral) : « Le poids des religieux dans la campagne et les élections au Cameroun »

RDC :

– Rosie Kasongo (Étudiante au 1er cycle en science politique, Faculté des Sciences Sociales): « 2016-2018: trajectoires historiques des élections en RDC »

Vincent Mutambudi (Étudiant au doctorat, Faculté de Théologie) : « Quid des élections crédibles et apaisées en RDC »

Gaston Mumbere (Étudiant au doctorat, Faculté de Théologie)  : « Voiler l’exploitation ou espérer malgré tout. Le cas des élections en R. D. Congo »

Résumé : Cette table-ronde entend discuter des élections présidentielles au Cameroun (7 novembre 2018) et celles qui doivent se tenir bientôt en RDC (23 décembre 2018). Au-delà du rapprochement temporel fortuit, il s’agit d’interroger des pratiques du pouvoir qui s’inscrivent dans la durée : permanence du président au pouvoir, fragmentation de l’opposition et/ou exclusion des candidats dangereux, transition démocratique en berne, accusations de fraude voire refus de tenir les élections.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *