Centre Interdisciplinaire de Recherche sur l'Afrique et le Moyen-Orient

Le soulèvement populaire au Liban : un an après !

Date : jeudi 5 novembre2020

Heure : 12h-15h

Lieu : A distance, par Zoom : https://us02web.zoom.us/j/7383101669

Mot d’ouverture :

Prof. Francesco Cavatorta, Directeur du Ciram, Université Laval

Aux origines de la crise libanaise

Prof. Carine Lahoud, Université Saint-Joseph, Beyrouth

Les interférences étrangères au Liban
Prof. Salam Kawakibi, Directeur du CAREP, Paris

Facteur religieux et crise institutionnelle et politique au Liban
Dre. Sylvana Albaba Douaihy, Université de Sherbrooke

Le changement au Liban est-il voué à l’échec ?
Nour Assafiri, Université Laval

(suite…)

Enjeux fonciers, privatisation de la violence et État contesté en Afrique de l’ouest (Mali, Burkina Faso et Côte d’Ivoire)

Date : Mercredi 5 février 2020

Heure : 11h30-13h

Lieu : 7160 Pavillon Charles De Koninck

Animatrice : Muriel Gomez-Perez, Professeure titulaire au département de sciences historiques, Université Laval

Communicants :

Nicolas Hubert, doctorant en science politique à l’Université d’Ottawa
Maxime Ricard, doctorant en science politique à l’UQAM
Edoardo Baldaro, chercheur post doctoral en relations internationales au département des sciences humaines et sociales de l’Université de Naples ‘L’Orientale’ (Naples, Italie)

(suite…)

Approches comparées des élections présidentielles 2018 au Cameroun et en République Démocratique du Congo

Date : jeudi 08 novembre 2018

Heure : 11h à 13h30

Présentateurs :

Cameroun :
-Steve Tiwa Fomekong (Etudiant au doctorat, Faculté de droit): « Brèves réflexions sur le contentieux des élections présidentielles du 7 octobre 2018 au Cameroun »
-Christian Djoko (Etudiant au doctorat, Faculté de Philosophie): « L’invisibilisation des femmes en politique lors des présidentielles de 2018 ».
-Séraphin Balla (Stagiare postdoctoral) : « Le poids des religieux dans la campagne et les élections au Cameroun »

RDC :

– Rosie Kasongo (Étudiante au 1er cycle en science politique, Faculté des Sciences Sociales): « 2016-2018: trajectoires historiques des élections en RDC »

Vincent Mutambudi (Étudiant au doctorat, Faculté de Théologie) : « Quid des élections crédibles et apaisées en RDC »

Gaston Mumbere (Étudiant au doctorat, Faculté de Théologie)  : « Voiler l’exploitation ou espérer malgré tout. Le cas des élections en R. D. Congo »

(suite…)

Les défis de la résolution des conflits au Mali

Mardi 10 avril 2018 09h à 11h

Le Projet Mali, intitulé « Stabiliser le Mali : les défis de la résolution des conflits », vise la production d’une analyse scientifique rigoureuse du conflit malien qui permettra, notamment, à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) de réaliser son mandat de stabilisation et de mise en oeuvre des Accords de paix. Par l’entremise d’une analyse pointue de la situation et des possibilités d’action, et grâce à une approche multidisciplinaire et une variété de méthodes qualitatives et quantitatives, l’initiative vise à établir les liens et les relations entre les variables multiples. Ainsi, le Projet Mali permettra de développer une compréhension accrue et détaillée du conflit et des possibilités pour la paix afin d’appuyer les efforts de paix maliens et d’améliorer les réponses, interventions et capacités de stabilisation, de gestion et de résolution du conflit des partenaires internationaux engagés au Mali.

 

Participant.e.s :

  • Bruno Charbonneau, Professeur de science politique, Université La Laurentienne et Directeur du Centre FrancoPaix, Chaire Raoul Dandurand, UQAM
  • Marie Brossier, Professeure de science politique, Université Laval
  • Aurélie Campana, Professeure de science politique, Université Laval
  • Maïmounatou Altini Yattara, Étudiante au doctorat en développement rural intégré, FSAA

 

Salle 5325, Pavillon Charles De Koninck, Université Laval

Voir l’Affiche de l’activité