Centre interdisciplinaire de recherche sur l'Afrique et le Moyen-Orient

Emmanuelle Bouilly

Post-doctorante en science politique

Université Laval

emmanuelle.bouilly.1@ulaval.ca

Pavillon Charles-De Koninck, bureau 2453 ou 5320

1030, avenue des Sciences-Humaines, Université Laval

Québec, Québec, G1V 0A6

Article(s) :

  • Bouilly, Emmanuelle. « Senegalese mothers ‘fight clandestine migration’: an intersectional perspective on activism and apathy among parents and spouses left behind », Review of African Political Economy. Vol. 43, Num. 149 (2016), pp.416-435.
  • Bouilly, Emmanuelle, Ophélie Rillon et Hannah Cross. « Editorial : African women’s struggles in a gender perspective », Review of African Political Economy. Vol. 43, Num. 149 (2016), pp.338-349
  • Bouilly, Emmanuelle et Ophélie Rillon. « Relire les décolonisations d’Afrique francophone au prisme du genre », Le Mouvement Social. Vol. 2, Num. 255 (2016), pp.3-16
  • Bouilly, Emmanuelle, « Forum Social 2011 : La cause des migrants débattue à Dakar », Hommes et migrations. Num. 1290 (2011), pp.131-133
  • Bouilly, Emmanuelle. « La lutte contre la migration irrégulière au Sénégal : jeu de pratiques, normes et discours entre le Nord et le Sud au sujet d’une cause internationalisée », Canadian Journal of African Studies. Vol. 44, Num. 2 (2010), pp.229-255
  • Bouilly, Emmanuelle. « La programmazione in agenda dell’emigrazione irregolare e inserimento internazionale di associazioni senegalesi impegnate nella causa », Afriche e Orienti, Num. 1 (2010), pp.146-157
  • Bouilly, Emmanuelle. « Les enjeux féminins de la migration masculine. Le collectif des femmes pour la lutte contre l’immigration clandestine de Thiaroye-sur-Mer », Politique Africaine. Num. 109 (2008), pp.16-31
  • Bouilly, Emmanuelle. « La couverture médiatique du Collectif des femmes de Thiaroye-sur-Mer (Dakar- Sénégal) : l’icône de la « mère courage », une mise en abîme du discours produit au Nord sur la migration du Sud », Asylon(s), Num. 3 (2008). http://www.reseau-terra.eu/article721.html

Chapitres d’ouvrages collectifs :

  • Bouilly, Emmanuelle. « Devenir femmes de développement au Sénégal. Des carrières militantes associatives et professionnelles genrées », dans Femmes d’Afrique et émancipation. Entre normes sociales contraignantes et nouveaux possibles, sous la direction de Gomez-Perez, Muriel. Paris, Karthala, 2018, pp.207-235
  • Bouilly, Emmanuelle et Marie Brossier. « Senegal 2015 », dans Africa Yearbook, sous la direction de Elischer, Sebastian, Andreas Melher et Henning Melber. Vol. 12, Leiden, Brill, 2016, pp.155-167
  • Bouilly, Emmanuelle et Marie Brossier. « Senegal 2014 », dans Africa Yearbook, sous la direction de Elischer, Sebastian, Andreas Melher et Henning Melber. Vol. 11, Leiden, Brill, 2015, pp.148-157
  • Bouilly, Emmanuelle et Marie Brossier. « Senegal 2013 », dans Africa Yearbook, sous la direction de Mehler, Andreas, Henning Melber et Klaas Van Walraven. Vol. 10, Leiden, Brill, 2014, pp.167-175
  • Bouilly, Emmanuelle. « Les enjeux féminins de la migration masculine. Le collectif des femmes pour la lutte contre l’immigration clandestine de Thiaroye-sur-Mer », dans Genre, migrations et globalisation de la reproduction sociale, « Cahiers Genre et Développement », sous la direction de Vershuur, Christine.  Num. 9, IUED, Genève, Paris, L’Harmattan, 2013, pp.409-418

Direction de numéros de revues scientifiques :

  • Bouilly, Emmanuelle, Ophélie Rillon et Hannah Cross. « African women’s struggles in a gender perspective », Review of African Political Economy, vol. 43, n°149, septembre 2016
  • Bouilly, Emmanuelle et Ophélie Rillon. « Femmes africaines et mobilisations collectives (années 1940-1970) », Le Mouvement Social, vol.2, n°255, avril-juin 2016
  • Bouilly, Emmanuelle et Nina Marx. « Migration et Sénégal : pratiques, discours et politiques », Asylon(s), n°3, [En ligne] http://www.reseau-terra.eu/rubrique133.html, 2008
  • « Prendre parti, faire parti en Afrique. Fabrique partisane et consolidation démocratique au Sénégal » (2017-2018), Soutien salarial postdoctoral du Fonds Georges-Henri-Lévesque (FSS) de l’université Laval, subventions du CRSH, CIRAM, RéQéF, Chaire d’Etudes maghrébines, Chaire sur la Démocratie et les institutions parlementaires, Chaire CLE Femmes et organisation
  • « Biografrique/ Projet Mutations et Défis Africains (MDA) » (2014-2018), coordonné par Françoise Blum, Marie-Emmanuelle Pommerolle et Johanna Siméant. Subvention Hésam Université
  • « Elections and Citizenship in Africa » (2011-2014), dirigé par Richard Banégas (CERI, Sciences Po Paris) et Mamadou Diouf (IAS, Columbia University). Subvention d’Alliance Program for Joint Projects
  • « Enquête collective Forum Social Mondial Dakar » (2010-2011), dirigée par Séverine Awenengo Dalberto, Marie-Emmanuelle Pommerolle, Johanna Siméant et Isabelle Sommier, en collaboration avec l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Subventions et financement de l’Université Paris 1 (collège des Ecoles doctorales, département de science politique, CESSP, IMAF), Labex Tepsis, Service de coopération culturelle de l’Ambassade de France (SCAC) à Dakar
  • « Causes Africaines » (2006-2009), dirigée par Marie-Emmanuelle Pommerolle et Johanna Siméant. Financement de l’Agence Nationale de Recherche (France)

Axes de recherche au sein du Ciram

Diplôme(s)
  • Doctorat de science politique, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (France)
Champs de spécialisation
  • Sociologie politique
  • Politique comparée
  • Sociologie des mouvement sociaux et de l’engagement militant
  • Études de genre
  • Études africaines
  • Migrations
  • Sociologie du développement et de l’aide internationale
  • Socio-histoire du vote et des campagnes électorales
Activité(s) institutionnelle(s)

Cours enseignés

  • POL-3000, Femmes, genre et politique : perspective comparée (POL-3000), Université Laval (Canada)
  • CM Lutter dans les Afriques. Sociologie historique des protestations, M2 Science Politique, Université Paris 1 (France) (avec Alexis Roy)
  • CM Histoire de la vie politique, L1 Droit, Université Paris 1 (France)
  • CM Conflit, gouvernance et développement, M1 Science Politique, Université Paris 1 (France) (avec David Ambrosetti et Hélène Charton)
  • Cours électif Femmes, genre et politique en Afrique, L2, Sciences Po Paris (France)
  • Cours électif Afriques indociles. Résistances, protestations et militantisme en Afrique, L2, Sciences Po Paris (France)
  • Conférence de méthode Etudes Africaines, M1 Science Politique, Université Paris 1 (France)
  • TD Enjeux sociologiques contemporains, L1 Science Politique, Université Lille 2 (France)
  • TD Sociologie de l’Etat, L2 Science Politique, Université Paris 13 (France)
  • TD Sociologie politique, L1 Droit, Université Paris 1 (France)
  • TD Forces politiques et sociales, L2 bi-licence Histoire-Science Politique ou L2 Droit, Université Paris 1 (France)
  • TD Méthodes des sciences sociales (étudiants en programme d’échange), L3 Science politique, Université Paris 1(France)
  • TD Méthodologie droit/Introduction au droit, L1 Droit, Université Paris 1 (France)

Engagement(s) associatif(s)

  • Membre de l’Association Française de Science Politique (AFSP)
  • Membre fondatrice des JCEA : réseau national français des Jeunes Chercheur.e.s en Etudes Africaines. Ce réseau repose sur l’organisation tous les deux ans de journées d’études de type doctorales, réunissant plus de 100 intervenant.e.s, uniquement des masterant.e.s, doctorant.e.s et jeunes doctoreur.e.s sans poste. Création d’une liste de diffusion comptant 310 membres. https://jcea2013.sciencesconf.org/
  • Membre fondatrice du GIRAf (Groupe de Recherche et d’Initiative sur l’Afrique) : association de doctorant.e.s de science politique spécialisé.e.s en études africaines de l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne https://www.alternatives-economiques.fr/web-giraf-suivez-lactualite-africaine/00071176
  • Rédactrice de notices biographiques de figures historiques féminines africaines dans le cadre du projet « Femmes dans l’histoire de l’Afrique » mené par l’UNESCO, http://fr.unesco.org/womeninafrica/
Autre(s) lien(s)

EXPERTISE LOCALISÉE