Centre interdisciplinaire de recherche sur l'Afrique et le Moyen-Orient

Date : Lundi 28 janvier 2019

Heure : 11h15-13h 

Lieu : Local 3470 Pavillon De Koninck Université Laval 

Conférencier : Budd HALL 

Professeur émérite, Université de Victoria, et co-titulaire de la UNESCO Chair in Community Based Research and Social Responsibility in Higher Education

Résumé : Les penseurs décoloniaux d’Amérique latine (Grosfoguel, Dussel, Escobar, etc.), d’Afrique (Hountondji, Mbembe, Sarr, etc.) et d’Europe du Sud (De Sousa Santos) ont bien mis en lumière les épistémicides qui ont parsemé l’histoire de l’humanité. Détruire les savoirs, les langues et les épistémologies des peuples vaincus ou exterminés est un geste de guerre aussi violent que les pillages et destructions accompagnant les guerres de conquête. Comment les sociétés postcoloniales ont-elles résisté à ces épistémicides ? Comment tentent-elles, dans le monde d’aujourd’hui, de reconquérir leurs savoirs et leur culture ? Non seulement le professeur Budd Hall suit et observe ces combats depuis plusieurs décennies, notamment la création d’universités alternatives en Afrique ou l’invention de méthodologies autochtones en recherche, mais il y participe activement à travers ses projets de recherche action en Afrique et avec les peuples autochtones du Canada et son travail militant pour développer la responsabilité sociale des universités.

Affiche :

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *