Candidat au doctorat en droit sous la direction de Mario Naccarato.

Sujet de thèse: Contribution à la construction d’un mécanisme répressif national de lutte contre la corruption, garanti par des mécanismes étrangers et universels: vers un devenir de l’indépendance judiciaire?

simon-pierre.hemle-djob-sotong.1@ulaval.ca

Études antérieures

  • Master en droits de l’homme et action humanitaire (2009)
  • D.E.A. en droit pénal et sciences criminelles (2008)
  • Licence en droit privé fondamental (2005)
  • Diplôme d’Inspecteur de police (2002)

Publications

Livre

Article

  • HEMLE DJOB SOTONG, Simon Pierre, «La prise en compte de la dignité humaine dans l’enquête préliminaire en droit camerounais», dans Jean-Didier BOUKONGOU (dir.), Humanité et liberté en Afrique centrale, T.2, Yaoundé, Presses de l’UCAC, 2010, p.221-227.

Article publié dans une revue avec comité de lecture

  • HEMLE DJOB SOTONG, Simon Pierre, «La perspective d’indépendance judiciaire à travers la poursuite privée dans le contexte de lutte contre la corruption», Les Cahiers de Droit, vol.57, no.3, 2016, p.409-426. http://id.erudit.org/iderudit/1037539ar.

Communications

  • «La théorie de la séparation des pouvoirs – de Montesquieu à Martine Valois – au sujet de l’indépendance judiciaire», Rencontre des 2e et 3e Cycles, Université Laval, octobre 2013.
  • «Contribution à la construction d’un mécanisme répressif national de lutte contre la corruption, garanti par des mécanismes étrangers et universels: vers un devenir de l’indépendance judiciaire?», séminaire de doctorat, Université Laval, décembre 2012.
  • «Une lecture de la Loi sur le blocage des biens de dirigeants étrangers corrompus au regard du droit international de la corruption», Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne, Université d’Ottawa, mai 2012.
  • «La protection des droits de l’Homme dans le Code de procédure pénale: le citoyen et la police judiciaire», conférence prononcée au Centre d’études Nolanga, octobre 2009.

Bourses

  • Bourse d’excellence en droit économique du CÉDÉ / Ministère des Finances du Québec – 2012.
  • Bourse d’excellence dans le domaine du droit économique pour souligner le travail d’un étudiant à la maîtrise ou au doctorat.
  • Bourse du fonds d’enseignement et de recherche de la Faculté de Droit – 2011.
    Cette bourse souligne l’excellence du dossier académique d’un étudiant admis au programme de doctorat en droit.